La vente sur Facebook, c’est fini pour moi !

Je dois vous faire un aveu : je ne vends plus aucun produit sur Facebook !

Et depuis, je n’ai jamais fait autant de ventes de toute ma vie.

Vous voulez savoir où est la nouveauté ? S’il y a une nouvelle plateforme encore plus efficace que Facebook ? 

Ok, je vous dis tout !

La nouveauté, ce n’est pas du tout la plateforme. 

Quand je dis que je ne vends plus rien sur Facebook, ça veut pas dire que j’utilise plus Facebook…

Mais ça veut dire que je n’essaie plus de vendre directement sur Facebook.

Depuis quelques semaines, j’ai testé une toute nouvelle façon de faire.

Fqcebook est déjà bien saturée de pubs (souvent très mauvaises d’ailleurs), et les récents changements de règles ne sont pas en faveur des dropshippers…

Je me suis donc demandé coment faire pour continuer à attirer des gens de Facebook vers mes offres sans être en mode « coupure pub intrusive pendant le film du dimanche soir sur TF1 »

Il y a 1 méthode qui sort clairement du lot, que les clients adorent et qui ne ressemblent plus du tout à une pub.

Cette méthode (+ 1 variation) vend 2 fois plus qu’une pub habituelle (celle qui renvoie les visiteurs directement sur vos fiches produits et que vous devriez vite arrêter si vous ne dépendez que de ça…)

Cette méthode, je l’utilisais déjà en marketing direct, et sur ce coup, je m’en veux un peu de ne pas l’avoir testé plus tôt en ecommerce…

Bref, cette méthode détaillée seront envoyée lundi aux membres de la Méthode QUICKSTART dans un email unique.

Je ne la partagerai QU’AVEC les membres QS. Autrement dit, le seul moyen pour vous d’avoir accès à cette nouvelle façon de « vendre avec Facebook », c’est de vite demander l’accès intégral à cette Méthode AU PLUS TARD dimanche 11 février prochain.

Je n’enverrai cet email qu’une seule fois, donc si vous n’êtes pas avec nous avant cette date, il n’y aura pas de seconde chance !

À tout de suite de l’autre côté.

Cédric BEAU

L’avis de Cédric Beau sur le dropshipping (non censuré), par Sébastien Tissier

On m’a posé des questions qui fâchent… pour en faire une vidéo sur Youtube.

Des questions que pas mal de formateurs préfèrent éviter parce que ça remettrait en cause leur crédibilité… Et même carrément leur business !

Il se peut d’ailleurs que vous n’aimiez pas du tout cette vidéo, parce qu’elle est clairement anti « vendeur de rêve » (désolé, vous n’entendrez pas de petits mots doux comme « magique », « devenir rentier », « facile »…). 

Pour écouter mon avis sans aucun filtre sur le drop, c’est par ici (encore une fois, ce n’est pas du rêve, je vous ai prévenu) : 

http://bit.ly/2E5xPso

Et si malgré tout vous voulez plus de vidéos du genre, mettez un pouce bleu (faites-le vraiment !)

À votre succès !

Cédric BEAU

P.S. Ne regardez pas le type en maillot de bain dans le fond. Oups trop tard, maintenant que je vous l’ai dit, vous n’allez voir que lui ^^

Mon plan B en 4 étapes si je devais repartir de zéro

C’est une drôle d’idée, je sais…

Surtout quand on travaille en ligne depuis tant d’années, « subitement tout perdre » est extrêmement compliqué.

Pour ça, il faudrait que, du jour au lendemain, plus aucune personne ne souhaite acheter mes produits ou services. Mais pas que…

Il faudrait également que, pour une raison obscure, je perde aussi tous mes réseaux, toutes mes mailing listes et que tous ceux qui me connaissent m’oublient complètement…

Ça parait plutôt improbable, mais jouons le jeu : qu’est-ce que je ferais si je perdais absolument tout en un instant ?

1. Je me tournerais vers un mass market remplis d’acheteurs affamés (comprendre : des gens qui achètent déjà, et qui en demandent toujours plus)

2. Je mettrais en place une offre unique et qui réponde à un VRAI problème le plus pénible possible, et si possible urgent (j’ai dit une OFFRE, pas un produit)

3. Page de capture (pour construire une mailing liste) et page de vente (pour commencer à vendre). Cette page de vente peut être une plateforme comme Shopify, mais ça peut être aussi une SIMPLE page de vente avec un bouton d’achat

4. je passerais l’essentiel de mes journées à essayer de me faire connaitre et à faire publier mes contenus (pré-vente, pré-vente…) 

C’est aussi simple ! 

Maintenant comme vous êtes du genre malin, vous comprendrez que ce « plan de secours » est en réalité…

un VRAI PLAN PRINCIPAL !

À peu de choses près, mes systèmes actuels suivent la même logique, et ça marche merveilleusement bien !!

Et le top avec les systèmes, c’est qu’ils sont faciles à reproduire quand vous les avez compris.

Et nous justement, on adore parler systèmes sur QUICKSTART :

http://bit.ly/2zWefgm

À votre succès !

Cédric BEAU

Entrepreneur : quels livres lire pour devenir meilleur ?

Montre-moi ton Kindle, je te dirais qui tu es !

Expérience révélatrice ce week-end avec un petit groupe d’entrepreneurs : un échange de Kindle.

Chacun prenait l’appareil de l’autre, feuilletait les ouvrages et on s’est même amusé à lister les livres communs à tous.

Voici les 5 best-sellers issus de cette liste :

1. Rich Dad Poor Dad (Robert KIYOSAKI)

2. Cashvertising (Drew Eric WHITMAN)

3. The Ultimate Sales Machine (Chet HOLMES)

4. Millionaire Fastlane (MJ De MARCO)

5. Influence et Manipulation (Robert CIALDINI)

Chacun d’entre-eux ont changé ma vie. Et j’utilise volontairement ces mots avec toute la gravité qu’ils impliquent : ces livres ont complètement et littéralement changé ma vision des choses !

Ce que ces livres ont en commun ?

Selon moi, des mécanismes de persuasion intemporels.

Peu importe le business dans lequel vous vous trouvez actuellement, peu importent les plateformes (ecommerce, Facebook, Instagram…), peu importent vos modèles de vente, les mécanismes présentés dans ces 5 livres sont plus que jamais d’actualité.

Si vous avez lu ces 5 livres, ET que vous en avez sorti vos propres modèles applicables, j’affirme à 100% que vous pouvez vous lancer dans N’IMPORTE QUEL business et RÉUSSIR.

Et quand je dis réussir, ça veut dire avoir créé un business qui vous rapporte bien plus que ce dont vous avez besoin, et jusqu’à la fin de vos jours.

Et pourtant…

Je vois jamais personne parler techniques de persuasion, ni comment rechercher une audience (pas des winners, une AUDIENCE, et affamée en plus !), ni comment vendre avec l’emailing (meilleur ROI que n’importe quelle pub Facebook), ni comment faire durer votre activité sur le (très) long terme…

Prenez le temps de lire au moins un seul de ces livres (comme Cashvertising ou The Ultimate Sales Machine par exemple). Mais faites-le vraiment !!

Si vous voulez passer une bonne fois pour toute le cap du « je comprends pas, j’arrive pas encore à vendre », alors vous devez absolument apprendre les bases présentées par ces génies du marketing.

Pour info, la Méthode QUICKSTART repose au moins à 90% sur tous ces principes (oui, on les a tous lu, et plusieurs fois en plus !).

C’est pour ça qu’on vous parlera très peu de la tactique du jour, ou de la tendance du moment, ou encore de la super app super hot dont tout le monde parle…

Le ecommerce en mode « mécanismes intemporels du marketing », c’est par ici :

http://bit.ly/2zWefgm

À votre succès !

Cédric BEAU

Dropshipping depuis la Chine et Nouvel An Chinois : Comment anticiper le CHAOS ?

Le nouvel an chinois arrive? Quelle est votre stratégie?

Exemple : faire un peu de stock de vos best sellers, et livrer en 48h quand vos concurrents seront à la ramasse?

Le Nouvel an Chinois est généralement une période d’écrémage entre les vrais entrepreneurs, et ceux qui croient à la magie et autres secrets pour « devenir rentier » grâce à des « coups » et autres « outils game-changers »

Êtes vous un joueur de loto, ou un stratège?

Quel est votre plan d’action?

Si vous n’avez aucune idée de stratégie sur le moyen long terme, c’est le meilleur moment pour rejoindre QuickStart :

https://goo.gl/BEywAw

Si vous êtes déjà prêts, alors je vous souhaite énormément de succès, et une très bonne nouvelle année !

Entrepreneur, la VRAIE définition

Quand j’ouvre le dico et que je lis la définition d’entrepreneur :

« Personne physique qui prend le risque de réunir des capitaux et des hommes, et qui a pour but de réaliser un certain nombre d’objectifs économiques »

Sérieusement ? Je me reconnais PAS DU TOUT dans cette définition !

La constitution de capitaux ? (Surtout pour faire marcher les banques ?!)

La « prise de risque » ? (Je me suis déjà prononcé à ce sujet, pour moi un salarié prend 1000 fois plus de risques qu’un entrepreneur)

Et les objectifs économiques (Non, non et non : on crée une entreprise pour durer, pas pour faire des coups !)

On comprend mieux pourquoi en France, on est souvent tellement à côté de la plaque quand il s’agit d’entreprendre… 

Pour moi, entreprendre, c’est AVANT TOUT un état d’esprit, avec la volonté de s’attaquer à de vrais problèmes, et d’en créer une énorme valeur en proposant des solutions efficaces.

Un prof peut devenir entrepreneur. Un artiste également. Un ouvrier tout autant.

C’est cet état d’esprit qui compte avant tout, pas votre capacité à mendier « un capital » à une banque, ou de savoir si vous avez des connaissances haut-placées pour vous faciliter la tâche, ou de réussir à faire des ventes peu importe la méthode…

Et encore plus important, être entrepreneur rime avec passer à l’action ! Arrêter de se plaindre à la terre entière, accepter d’être les seuls responsables de la situation dans laquelle vous êtes actuellement, et de vouloir changer les choses plus que tout au monde !

Vous comme moi sommes exposés tous les jours à des opportunités de business, petites ou grandes, mais seuls ceux qui ont choisi de passer à l’action en créant le maximum de valeur à un problème donné se donneront de vraies chances de réussir, et de réussir sur le long terme !

Être capable d’activer l’interrupteur ACTION dans votre tête quand une opportunité est identifiée, c’est ce qui fait le plus peur, mais c’est ce qui fait aussi TOUTE LA DIFFÉRENCE entre un véritable entrepreneur et les autres…

Vous aussi, entourez-vous de véritables entrepreneurs et adoptez cet état d’esprit « problème-action-solution » !

On se retrouve sur cette page :

http://bit.ly/2zWefgm

À votre succès !

Cédric BEAU

Là, j’en ai marre : GROS coup de gueule !

Arf, là j’ai vraiment plus de mots…

Je vous explique :

Je scrollais bêtement mon mur Facebook pour mater les news (c’est inutile je sais, mais bon, on le fait tous à un moment de la journée, non ?!)

Je tombe sur un truc qui attire mon attention.

Une vidéo se déclenche (pas trop mal faite au passage).

Le machin en question, c’était un support pour laptop pour travailler dans toutes les positions : assis, couché, sur le ventre, en poirier, sur la tête…

Le genre d’accessoire que je pourrais éventuellement acheter sur un coup de tête (éventuellement).

En bon marketeur qui aime bien apprendre des autres, je clique sur le lien.

Et là, c’est le drame !

Pourtant la fiche produit démarrait bien : un coup d’oeil au prix et déjà une remise de 50%, cool !

Ensuite un coup d’oeil sur la description : CONS-TER-NA-TION !

Le couple magique, le binôme de rêve, la paire enchantée.

J’ai nommé le stock encore disponible et le chrono… Un p@#$%* de chrono !!

Je sais pas qui est le génie qui s’est dit un jour : « Et si on mettait un chrono sur toutes les fiches produits de ma boutique ?! Comme ça on fera sûrement plus de ventes, gnark gnark gnark… »

NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !!!!!!!!!!!

À ton avis gros malin, à quoi pense un client qui arrive sur une page produit et à qui on annonce qui lui reste moins de 45 minutes pour acheter ????

D’abord, t’as aucune raison valide pour limiter en temps ton offre. On met une deadline SEULEMENT quand c’est justifié (je sais pas moi : une offre de Noël, la naissance de votre petit, le lancement exceptionnel d’un nouveau produit, etc)

Et puis, quand le chrono arrive à zéro, il est censé se passer quoi au juste ? La page explose ??

Pourquoi s’acharner à garder un truc aussi agressif qu’un chrono ? Vous vous êtes pas dit à un moment donné qu’au lieu de forcer la vente comme ça, une meilleure idée serait, par exemple, de répondre aux objections courantes que le mec se pose quand il veut acheter ce type de produit ???!!!! 

Le guider au lieu de le braquer avec un flingue, ça vous dit quelque chose ??

Hello ????? Marketing pour les nuls ici…

Et les stocks disponibles…

Un coup d’oeil aux délais de livraison : 2-3 semaines.

Donc visiblement, tu l’as pas vraiment en stock le truc avec des délais aussi longs…

Alors POURQUOI me dire qu’il reste que 7 produits en stock quand visiblement tu n’as PAS de stock, et que visiblement tu te fournis ailleurs, et que j’ai VRAIMENT du mal à croire que ton ou tes fournisseur(s) n’ont vraiment plus QUE 7 pièces encore disponibles ???!!!! Vous prenez vraiment vos clients pour des imbéciles ou quoi ?

Marketing pour les super nuls…

Ça me rend juste dingue : pourquoi ne pas simplement se mettre dans la peau d’un visiteur qui arrive sur leur site, et se demander simplement quel genre d’information UTILE et PRATIQUE ce visiteur voudrait y trouver pour se décider…

Un peu vénère aujourd’hui… Mais quand je vois ces pratiques parfaitement inutiles, et même carrément repoussantes, j’ai juste du mal à comprendre…

Ok, je respire, et je me calme un peu.

Si vous voulez utiliser des méthodes simples, utiles et qui vendent vraiment, sans braquer vos visiteurs à la moindre occasion, on se retrouve ici :

http://bit.ly/2zWefgm

À votre succès !

Cédric BEAU

P.S. Pas une fois je n’ai utilisé de chrono sur mes boutiques ecommerce, ce qui m’empêche pas de faire des ventes, bien au contraire… J’te jure…

Un revenu x10 garanti, ça vous tente ? (c’est très sérieux)

« Super, encore en train d’essayer de nous vendre sa formation… » #onmelafaitpasàmoi

Depuis que je travaille en ligne, et là on remonte au xxe siècle quand même, c’est toujours le même commentaire.

Il y a cette catégorie de gens focalisés sur le côté « allergique à la vente ».

(plutôt paradoxal d’ailleurs parce que c’est ces mêmes personnes qui posent le plus de questions pour essayer de vendre toujours plus, peu importe la méthode… Bref)

Et pourtant, vous devriez plutôt me remercier.

Que pensez-vous d’un plan d’action qui permette de multiplier par 5, 10, 20, 50, 100 votre investissement initial ? Vous aviez déjà envisagé les choses sous cet angle ??

Vous ne dépensez rien en réalité, vous vous donnez juste une (bien) plus grosse chance de faire décoller votre business et d’atteindre (et pulvériser) les objectifs que vous vous êtes fixé.

Je suis moi-même investisseur.

Je claque beaucoup d’argent pour apprendre à mieux investir, vraiment beaucoup !

J’ai déjà investi dans l’immobilier, les métaux précieux, la bourse, les bitcoins, la marijuana (ça fait fureur en ce moment), le forex, et plein d’autres trucs plus ou moins chelous encore…

Mais mes meilleurs retours sur investissement, de très très très loin, sont quand j’apprends de nouveaux systèmes chez des entrepreneurs qui cartonnent avec le système en question !

Apprendre ce qui marche si bien chez eux, et le réutiliser/adapter/optimiser pour mes propres business.

Et quand je trouve ce genre de super mentor, je lis, j’écoute et j’achète absolument TOUT ce qu’il produit.

Je veux TOUT savoir, et si possible, je veux même travailler en tête à tête avec lui (ou elle).

J’investis jamais « dans des formations », j’investis plutôt chez un mentor et dans des systèmes.

Et jusqu’à maintenant, j’ai TOUJOURS (largement) rentabilisé un investisement de ce type, toujours !

(ce qui n’est pas le cas avec l’immobilier par exemple, je traine des belles casseroles là…)

Le deal que je vous propose est donc enfantin : investir 200€ et prendre le risque d’en gagner au moins 10 fois plus, et tous les mois de l’année comme ça.

C’est pas du vent : le premier objectif que je donne est VRAIMENT de faire 2k de profits nets par mois !

Tout est là :

http://bit.ly/2zWefgm

À votre succès !

Cédric BEAU

P.S. mon dernier investissement date d’ailleurs de mardi, c’est du lourd, du très très lourd. Tellement lourd que j’ai décidé d’en faire un business à part entière en plus du drop… Et les infos iront en priorité aux membres QUICKSTART !

Une boutique en ligne SANS ordi ? La méthode

Vous voulez être plus productif dans votre business ?

Alors fermez l’ordi et quittez l’endroit où vous êtes !

(Et ne prenez PAS votre ordi avec vous, je vous ai vu !!)

Ça vous semble contre-intuitif, n’est-ce pas ?

Pourtant quand on y réfléchit, c’est plutôt une bonne idée.

Je vous explique :

Comme moi à l’époque, vous vous dites « business en ligne = sur l’ordi du matin au soir »

Recherches à faire, site à configurer, pubs à lancer, influenceurs à influencer, mails à envoyer, description à rédiger, SAV à assurer, et j’en passe…

Avec tout ça, c’est facile de se dire que les journées ne sont jamais assez longues.

Et puis un jour, sur les bons conseils d’un ami marketeur, j’ai complètement revu le process.

Et j’ai arrêté de passer mes journées bloqué devant la machine.

Le secret ?

Simplement utiliser l’ordi pour sa fonction première : EXÉCUTER UNE TÂCHE, et rien d’autre !

L’essentiel de votre business, de vos systèmes, de vos idées se produit TOUJOURS ailleurs.

Désormais, j’ouvre la bête UNIQUEMENT pour mettre en application quelque chose qui a été dûment préparée, brainstormée, élaborée, pensée… et la plupart des verbes qui se terminent par -é et qui vous rendent plus intelligent !

Depuis ce moment, mon plan d’action tient en 2 lignes :

Business = cahier + stylo

Mise en application = ordi (et juste le temps d’implémenter le truc, et pas plus !)

On parle aussi beaucoup d’efficacité sur QUICKSTART 2

http://bit.ly/2zWefgm

À votre succès !

En 2018, faut plus vendre comme ça…

30 fois !

Vous m’avez posé cette question très exactement 30 fois en l’espace de 8 jours…

C’est autant de buts marqués dimanche par l’équipe de France de handball contre le Danemark !

(Si vous n’y connaissez rien, 30 buts en hand, c’est plutôt pas mal)

La question en question : « c’est quoi une pré-vente ? »

Avant d’y répondre, je dois vous avertir :

Si vous essayez encore de pointer vos pubs directement vers vos fiches produits en espérant vendre à quelqu’un qui ne vous connaissait même pas il y a 5 minutes, vous allez galérer !

Vraiment galérer !!

Et si vous êtes en train de vous dire que vous cartonnez déjà avec votre boutique en vendant en one-shot, alors je vous répondrais que vous pourriez en faire BEAUCOUP PLUS avec un système de pré-ventes (demandez à Dan DASILVA ce qu’il pense de cette méthode…)

Hier encore, je vous parlais de l’importance VITALE de devenir un conseiller de confiance auprès de vos visiteurs, de les guider et de les orienter.

C’est exactement ce que permet de réaliser une pré-vente.

Une pré-vente est tout ce qui permet de répondre aux critères que recherchent le plus vos visiteurs et vos clients.

Vos produits deviennent du coup davantage des « suggestions avisées » que des machins à refourguer coûte que coûte.

Mieux vous répondrez à leurs besoins, et plus ils auront confiance en vous, et bien évidemment, plus vous vendrez.

(Et d’après nos tests, les pré-ventes permettent également de gonfler le panier moyen)

Faites le test et regardez vos stats : vous allez vraiment être surpris !

J’explique tout ici :

http://bit.ly/2zWefgm

À votre succès !