CHOISIR UNE NICHE ET DES PRODUITS EST UN VRAI CASSE-TÊTE POUR TOI ?

(C’est un ÉNORME problème quand tu te LANCES la première fois, ou quand tu décides de REPARTIR sur un autre marché)

 

Voici la méthode pour lancer une boutique rentable dès le jour 1, SANS AUCUN budget pub, et AVEC des outils de validation faits maison (garantis sans OGM, Outil Général pour la Masse)

C’est la méthode exacte que j’utilise pour mes derniers business en date (aucun faux-départ à signaler, tout est VRAIMENT rentable dès le départ)

Tu vas apprendre une NOUVELLE façon de démarrer une boutique en ligne. Tu vas surtout sortir de l’idée que seule la recherche du produit winner compte ! Cette approche est COMPLÈTEMENT DIFFÉRENTE de ce que les gens font d’habitude

 

 

Si tu lis cette page, c’est que tu es dans le drop.

Et ce problème, tu le connais très bien.

 

Quand tu lances un nouveau projet, deux choix sont possibles :

1. Décider sur quel marché tu vas bosser.

2. Identifier des produits, à fort potentiel si possible.

 

Quelle option vas-tu choisir en premier ?

 

Si tu commences par choisir le marché, tu vas te lancer dans les grosses analyses de tendances via Facebook, Google Trends, Semrush, Similarweb et consorts…

 

C’est pénible, et c’est loin d’être une science exacte.

Et même quand tu as déniché un marché à tester, il suffit vraiment d’y entasser tous les produits populaires associés pour que ça marche ?

Pas si sûr…

 

Et dans le même ordre d’idée, admettons que tu cherches d’abord à identifier un produit (le fameux winner).

Tu dois forcément avoir un début d’idée de thématique non ?

 

N’avoir aucune idée, ça revient à « prototyper dans le noir ».

Ou à miser sur les statistiques de popularité d’un produit

(honnêtement, rediriger une tendance populaire est tout sauf facile, j’en ai déjà fait l’amère expérience)

 

En bref, ça revient surtout à jeter un gros tas d’argent par la fenêtre…

Maintenant, j’ai une nouvelle pas super agréable pour toi :

 

ON T’A ENDUIT D’ERREUR !
(et ça part pas au premier lavage)

 

On t’a longtemps fait croire que pour réussir dans le ecom, seul le produit comptait.

On t’a fait croire qu’un produit était magique, parce qu’il se suffit à se vendre lui-même.

On t’a fait croire aussi que la seule façon de confirmer qu’un produit va marcher ou pas, c’est d’arroser de pubs, et de garder les survivants.

 

Si toi aussi tu vends peanuts parce que l’unique méthode qu’on t’a proposé, c’est « on fourre un maximum de produits sur une boutique, on balance de la pub dans le tas, et on voit ce qu’il en ressort« , alors tu devrais lire la suite…

…Parce qu’en réalité, le VRAI PROBLÈME est ailleurs !

 

Oublie les produits-winners.

Tu n’as aucun contrôle dessus.

Ils coutent de plus en plus cher (regarde ton budget Facebook depuis 1-2 ans si tu me crois pas)

Et tu auras des dizaines (centaines) de nouveaux concurrents chaque jour sur exactement le même produit.

 

Décider d’un marché, ou savoir choisir des produits, c’est pas tellement le plus important…

La question est surtout d’être capable d’identifier ce que j’appelle des « acheteurs affamés »

 

Quand tu raisonnes en terme « d’acheteurs affamés », tu n’as plus besoin de te torturer l’esprit pour savoir quoi vendre, ni de mettre d’étiquette sur le marché choisi.

Parce que tu FOCALISES ton business SUR TES CLIENTS (et non plus sur les tendances)

 

Ça parait tellement évident.

Mais c’est aussi tellement négligé…

 

C’est simple :

Je ne lance plus aucun business sans être 100% certain de vendre à des acheteurs affamés !

C’est ma priorité AB-SO-LUE !!

 

Cette approche présente un GIGANTESQUE avantage.

Imagine une méthode simple pour tester des idées de business SANS AUCUN budget pub et SANS AUCUNE autre dépense… (Et même si, dans certains cas, il y a quand même « dépense », c’est totalement ridicule comparé aux plateformes de pubs payantes actuelles)

Tout ce dont tu as besoin, c’est de ton cerveau, de ton ordi et d’une minuscule communauté (quelques personnes suffisent).

 

Ensuite, il te faudra :

– Identifier des acheteurs affamés (à la Cédric BEAU)

– Des idées de business 100% personnalisées (donc uniques !)

– Des méthodes de validation enfantines (mais que personne n’utilise…)

 

Et c’est le mode d’emploi exact que tu peux télécharger dans un tout nouveau RAPPORT CONFIDENTIEL qui sortira jeudi 12 juillet prochain :

Comment lancer une boutique rentable dès le jour 1, SANS AUCUN budget pub, et AVEC des outils de validation faits maison (garantis sans OGM, Outil Général pour la Masse)

 

Mes objectifs pour toi avec ce nouveau Rapport ?

Une fois ce système entre les mains, le premier résultat que tu vas obtenir, c’est une super-liste d’idées de business. Mais pas seulement. Cette liste sera personnelle, et les idées jamais vues ailleurs (tu balaies d’un coup la concurrence de cette façon)

 

Tu n’auras plus besoin d’essayer de vendre sans savoir trop quoi dire (et éviter les descriptions du genre « mon produit, il est super génial ! »).

Fini donc de jouer au vendeur de tapis prêt à dire n’importe quoi pour refourguer ses bibelots.

 

Ensuite, avec cette super-liste, il va falloir valider tes idées uniques.

Et vérifier tout de suite si c’est rentable ou non.

 

La bonne nouvelle, c’est que si c’est rentable, alors tu encaisseras tes premiers euros dès le début (pas le 36 du mois).

Si c’est pas rentable ? tu n’auras rien perdu, et passeras à l’idée suivante, tout simplement…

 

Tu commences à voir le vrai changement dans ton business avec ce genre d’approche ?

Non seulement tu génères des dizaines d’idées uniques à chaque fois, mais en plus tu sais comment les tester SANS te ruiner (et dans la majorité des cas, tu rentres tes premiers profits en quelques minutes ou quelques heures)

 

Mais attention toutefois, je dois te prévenir :

Cette méthode n’est pas magique.

Et surtout, elle n’est clairement pas faite pour tout le monde !

 

Si tu es habitué à des solutions du genre « je clique sur 3 boutons et j’attends les pieds sous la table » ou « je copie un tuto sans me poser de questions », ça ne fonctionnera pas.

Ce que je vais te montrer ici, c’est pas une technologie pour faire tout le boulot à ta place…

 

Mais c’est plutôt de la pure logique d’entrepreneur malin (et expérimenté) !

Et de la méthode 1000 fois testée et approuvée !! (c’est pas juste un truc qui sort de mon cerveau)

 

Je suis même en train de tester ça avec des amis qui n’ont jamais fait de marketing de leur vie.

Parce que je suis persuadé que n’importe qui peut vraiment faire des ventes si on leur explique comment faire (et tout le monde a réussi à vendre, sans exception)

 

Voici d’ailleurs un aperçu de ce que tu vas apprendre dans le Rapport Confidentiel « Boutique rentable dès le jour 1 » :

– Comment régler définitivement le problème de la page blanche grâce aux déclencheurs personnalisés. Si tu as toujours eu du mal à savoir quelle niche attaquer, voici la méthode que j’utilise (tu comprendras pourquoi j’annonce tellement de nouveaux business dans mes vidéos). Ta page blanche va vite se transformer en page complètement noire d’idées à tester…

– Passion ou pas passion ? Le seul vrai critère pour valider une idée dont tu pourras parler pendant des années sans avoir à te creuser la tête pour savoir quoi dire…

– L’exemple « China in the box ». Comment j’ai généré presque 3k en moins de 5 heures avec juste quelques amis sur Facebook.

– Comment éviter le problème de la boutique-clone (ou me-too). Tu vas voir comment créer ton avantage unique, et immédiatement te démarquer de la concurrence (si tu penses que baisser les prix est la meilleure solution, tu es juste en train de jeter de l’argent par la fenêtre…)

– La check-list de 8 critères qui te permettra de décider de garder une idée de business, ou de la mettre définitivement de côté. (plus besoin de réfléchir en terme de tests coûteux)

– Comment utiliser Amazon pour identifier une offre unique et surtout rentable (indice : rien à voir avec la popularité du produit)…

– La vérité sur les marchés saturés. Et comment entrer sur les niches les plus compétitives et te faire vraiment entendre (indice : baisser les prix ne sert strictement à rien. Au contraire, mon système, tu vas plutôt les augmenter)

– GROS problème = périmètre de la niche. Trop large, et tu seras perçu comme un généraliste parmi des milliers d’autres. Trop petite, et ton audience ne permettra pas de scaler. Comment délimiter une niche pour toucher suffisamment de monde dès le début, et garder une marge de manoeuvre pour scaler par la suite (on va jouer sur plusieurs dimensions à la fois)

– Et beaucoup plus encore…

 

Pour résumer en quelques lignes ?

Au lieu de tourner en rond et ne pas savoir comment démarrer, imagine plutôt avoir un process simple du type : « je génère des idées uniques, et je les teste sans budget. »

Imagine surtout que tout ce que tu lances est validé d’avance.

Tu mets du budget uniquement sur quelque chose de testé et approuvé (et surtout déjà vendu, même si c’est à petite échelle)

 

C’est la grosse différence entre ceux qui galèrent parce qu’ils n’ont pas vraiment de méthode (en général, ils se concentrent sur 1 ou 2 petites tactiques et ensuite mise plus sur la chance qu’autre chose) ET ceux qui ont une méthode, et qui savent non seulement où ils en sont, mais qui savent aussi quel est l’étape suivante.

De cette façon, tu te concentres à 100% sur le pilotage de ta voiture (et plus du tout sur comment la faire démarrer…)

 

Comme tu le vois, ce Rapport Confidentiel te permet de rapidement rectifier le tir si l’offre de ta boutique est encore floue.

Il te permet aussi de gagner du temps si tu démarres, ou si tu dois t’engager sur un nouveau marché.

Comme tu l’as compris également, cette méthode s’applique au drop, mais aussi à n’importe quel type de business (je l’ai encore utilisé en mai dernier pour me lancer dans l’immobilier)

 

Clique ici pour accéder à ce nouveau Rapport Confidentiel (vérifie bien les conditions particulières, notamment la date limite avant retrait de l’offre)…