Une bouse d’éléphant sur ma route ce matin

Ce genre de personne a l’impression de se faire violer, on lui a piqué ce qu’elle avait dans la tête.
 
On lui a volé son bébé.
 
Je reçois souvent des mails comme ça :
 
« Cédric, regarde ce projet sur Kickstarter. Ils sont en train de produire un truc dont j’ai eu l’idée en 1994 (en PJ une photo de mon cahier).
 
C’est la troisième fois qu’une de mes idée est exploitée ! »
 
Mmmkay…
 
Mais tant pis pour toi ma p’tite dame.
 
Une idée inexploitée, ça m’est aussi utile que la bouse d’éléphant que j’ai vu sur ma route ce matin.
 
Ça change du quotidien, c’est marrant à raconter, ça peut faire sourire ou motiver…
 
Mais c’est pas ça qui met les nouilles sur la table !
 
Quand t’as une idée, y’a deux choses que tu peux faire :
 
1. Déposer un brevet (et penser à le renouveler).
 
C’est clairement un business très rentable que de déposer des brevets. Pourtant personne n’y pense.
 
Je connais des gens qui ne vivent que de ça.
 
Ou sinon tu peux…
 
2. Passer à l’action, et implémenter.
 
Créer un business, le développer, c’est une tâche énorme. Et au fil du chemin on va avoir en plus plein d’idées nouvelles qui vont se rajouter à tout ça.
 
Ma technique face à ça ?
 
Implémenter, tenter d’améliorer ne serait-ce que 10% de mon business à chaque fois que j’ai une idée, c’est aussi simple que ça.
 
Et j’essaie de faire ça chaque semaine.
 
Pour CHAQUE idée :
 
Parfois ça booste mes résultats de 30%. Parfois ça ne change rien.
 
Mais ne serait-ce que 10% de progrès chaque semaine, ou même 3% de progrès chaque semaine, et me voila avec un résultat plus que quadruplé à la fin de l’année ! [(1×1,03)^52)=4,65 pour les matheux]
 
Si ça t’intéresse, je partage mes idées et les dessous de mon business ici :
 
 
Parfois je publie même mes résultats ou mes actions à la fin d’une semaine particulièrement efficace (comme la dernière fois avec ma nouvelle page de vente, les membres ont adoré! Malheureusement, si tu as raté ça, c’est trop tard pour en profiter.)
 
 
À tout de suite.
 
Cédric
 
P.S. : Une bouse d’éléphant ça peut être utile aussi. Comme engrais par exemple, peut être.
 
Mais il faut la ramasser, et la mettre au travail.
 
Prends ta pelle et ton (gros) sceau, et on se met au boulot :