Acheter en Chine, c’est exploiter les chinois ?

La Chine, ses usines, sa pollution, et sa main d’œuvre exploitée. Surtout ces jeunes ados ou préados qui travaillent 24 heures par jour pour trois kopecs, c’est terrible, c’est immonde, et dire qu’ils sont tous comme ça…

Usine chinoise exploitant les enfants (fabrique de briques)
usine exploitant enfants en Inde

Ils ne le sont peut être pas, mais on aime à le penser. Le récent débat a été remis au goût du jour avec les peluches Zakumi (le petit léopard) de la FIFA, produites dans une usine de Shanghai dans laquelle travaillent des adolescents.

Oui, c’est un fait, une grande majorité (admirez la nuance dans le propos) des usines chinoises utilise exploite embauche et paye des enfants juste en âge de travailler ou même pas en âge de travailler, et leur permet de souffrir gagner leur vie.

Vous avez des prérequis, des demandes à formuler à votre usine, une charte à respecter ?

Une usine chinoise propre et sérieuse
usine sérieuse chine

Vous avez plusieurs choix : choisir une usine qui a déjà subit des contrôles (pas trop de risques), choisir une usine qui s’engage à respecter votre charte (un poil plus risqué) ou aller visiter / faire visiter l’usine lors d’une visite « surprise » pour contrôler vous même si cette dernière remplit bien votre charte.

Si vous êtes importateur et que votre client vous impose ce genre de requête, mon conseil est de l’inviter sur place visiter l’usine, lors d’un voyage commun. Le mieux est de le faire venir sur l’une de ses productions et de l’autoriser à faire un « reportage », photos et documents à l’appui.