Catégorie : Acheter en Chine

Dropshipping : à partir de quel moment passer au stock ? (+ la bouffe en  Égypte)

La vidéo du jour :

Dans cette vidéo, on parle de comment passer à l’étape suivante quand on commence à avoir des ventes régulières en drop : en faisant du stock pour améliorer notre délai de livraison, les retours clients, et la satisfaction globale.

Ensuite, je vous parle aussi un peu de bouffe et de mon voyage en Égypte, pour ceux que ça intéresse (moi, perso, j’aime bien la bouffe XD)

Désolé, j’ai pas encore retrouvé le nom de la soupe gluante égyptienne un peu dégueu.

Quelques idées de niches tirées d’Audience Insight :

Quand on fait de la publicité facebook, y’a un moment où faut comprendre que viser les intérêt « cuisine » et « geek » c’est pas rentable, plus vos pubs sont ciblées et réfléchies, plus vous avez de chance que votre test fonctionne (en d’autres termes : des €uros pour vous !).

Les options avancées de la publicité facebook (statut marital, démographie, catégorie socio-professionnelle…) vous permettent de cibler par exemple :

– des gens qui viennent de se mettre en couple.

– des gens qui viennent d’emménager

– des gens qui ont des enfants (on peut cibler des âges spécifiques)

– des gens nés à une période précise

– et bien d’autres choses encore…

Si ça ça vous inspire pas des produits qui répondent à de besoins clairs et précis 😉

👀 Vous vendez des objets de déco ?

> Qui dans ces exemple a clairement besoin de décorer son appart dans lequel il vient fraîchement d’emménager ?

👀 Vous vendez des produits éducatifs ?

> Vous pouvez clairement viser les femmes entre 25 et 44 ans qui ont un enfant entre 4 et 12 ans. C’est important pour une femme que ses enfants cartonnent (plus que pour les papas même si ils me diront le contraire, c’est dans la nature humaine, c’est un fait).

👀 Vous vendez des bijoux type mère-enfant ?

> Et si vous visiez les femmes entre 35 et 54 ans qui ont des ados à la maison ?

Et pourquoi pas pour être encore plus précis, ajouter un intérêt geek ou cuisine? Là, d’accord.

Initialement posté dans le groupe privé des membres de la formation Shopify Quickstart : https://youtu.be/iN9PrFWbzBM

SHOPIFY – Clients livrés en 48h et aucune douane ??

Les deux trucs les PLUS EFFRAYANTS pour les entrepreneurs souhaitant monter un business de dropshipping avec Shopify :

– Les délais de livraison depuis la Chine…

– Les droits de douane / TVA et autres « surprises » pour leurs clients…

Et si je vous disais qu’on peut monter des business sans avoir à s’en soucier?

Et qu’au pire, si on le veut, on peut aussi grâce à AliExpress faire livrer GRATUITEMENT en 48H, EN FRANCE, et en étant sûr à 100% DE NE PAS AVOIR DE TAXES supplémentaires ?

J’ai filmé mon écran et je vous explique comment faire dans cette nouvelle vidéo Youtube :
>> http://bit.ly/2ogeUCZ

À votre succès !

Beaucoup de visiteurs mais peu ou pas de ventes?

Si votre ratio « purchased » (que vous pouvez voir dans le dashboard, comme sur l’image ci-dessus) est en dessous des 1%, c’est qu’il y a un souci.

Ça peut venir (et c’est le cas dans la majorité des cas) de :

– Design complètement laid (à ne pas confondre avec « simple », un design simple c’est génial, un design laid -lui- n’inspire pas confiance).

Demandez simplement à vos proches : est ce que c’est moche ?

Achèteraient-ils sur votre site si ils ne savaient pas qu’il est de vous ?

– Problèmes de confiance/réaussurance classique : trop de fautes d’orthographe et vos visiteurs penseront que votre site a été fait soit par un gamin de 13 ans, soit traduit avec Google Translate par un hacker russe (ou un arnaqueur chinois).

Révisez vos participes passés ou bien demandez à votre soeur/pote prof de français de vous relire ^^

– Problèmes de « au cas où ». Rassurez vos clients « au cas où » ils auraient un problème avec leur commande : offrez vous une garantie de satisfaction, avez-vous bien rendue accessible votre politique de retours, votre formulaire de contact est il super visible?

Si le client est dans le doute, il suivra l’adage et s’abstiendra.

– Problème d’audience. Regardez dans les détails (breakdown) de votre publicité qui, dans votre audience, achète vraiment est vous apporte un retour sur investissement.

Serait-il intéressant de supprimer les hommes?

Serait-il intéressant de supprimer les femmes de plus de 54 ans?

Voila pour aujourd’hui, je viens justement de bosser sur la boutique d’un ami, et après des modifications uniquement sur les trois premiers points, il est repassé au dessus des 1%

Pour info, une bonne boutique avec un bon produit et une bonne pub orientée vers une bonne audience tourne entre 4 et 8% de purchased.

— Vous voulez voir plus de statistiques importantes ? —

J’ai filmé sur mon écran les résultats de ma quatrième boutique et je partage tout ça avec vous dans cette vidéo Youtube :
http://bit.ly/2mQkzTh

À votre succès !

Cédric
Créateur de la Méthode QUICKSTART pour Shopify

Risques VS Gains possibles d’une boutique Shopify : un ratio « putain-de-sa-mère-incroyablement positif ».

Hier, un ami ici à Pattaya (qui lance sa boutique shopify mais qui ne fait pas partie de la formation Shopify Quickstart) me faisait part de son stress par rapport aux dépenses en publicité facebook.
 
Je pense que ma réponse pourra en rassurer certains, donc je vous partage ici ce que je lui ai dit au niveau de la stratégie :
 
 » – Premièrement, si tu travaille avec des tests (de 15€) et des budgets à 5€/10€ par jour, tu aura du mal à « perdre » plus que 150/300€ par mois.
 
En plus, si tu vends hors facebook à tes proches, amis, relations, en mettant un lien dans la signature de tous tes emails, par le bouche-à-oreilles, cet investissement est rapidement récupéré*
 
– Deuxièmement, si tu n’oublies pas de tuer les publicités test non rentables après trois jours pour les remplacer par d’autres jusqu’à ce que tu trouve une qui fonctionne bien, les premières ventes arriveront généralement dans les deux semaines (et du coup on amorti déjà une partie des frais)
 
– Troisièmement, quand tu as une pub qui fonctionne bien, beaucoup de clics / engagement mais peu de ventes, et que tu bosse à améliorer progressivement ton site, la rentabilité augmente rapidement (et du coup on amorti encore, ou devient rentable)
 
– Quatrièmement, quand tu commence ensuite à augmenter ton budget de pub facebook sur celles qui sont rentables, c’est le paradis.
 
Alors oui, ça va peut être te demander d’investir ces fameux premiers 150/300 euros, peut être même 700 ou 800 si tu as vraiment du mal à voir ce qui marche et ce qui ne marche pas dans tes pubs.
 
Mais voici un concept tout bête que j’ai beaucoup utilisé dans ma vie : « au pire quoi, au mieux quoi ? ».
 
Je prends beaucoup de décisions importantes dans ma vie en suivant la réponse à cette question.
 
Au pire, je vais devoir dépenser jusqu’à 3000€ en tests et optimisations. Au mieux, je serai millionaire dans cinq ans.
 
Le ratio est putain-de-sa-mère-incroyablement positif.
 
Continue.
 
Je te souhaite plein de succès
(et une pub rentable rapidement ^^)  »
 
A vous de jouer!
 
Et pour en savoir plus, si vous n’avez pas la chance de me croiser à Pattaya, vous pouvez toujours rejoindre la formation Shopify Quickstart.
 
C’est quoi la formation Shopify QUICKSTART ?
 
C’est ça :
 

Epacket : c’est quoi, suivi et tracking, conditions…

Quand vous allez sur AliExpress (ou d’autres sites chinois d’ailleurs), vous avez l’option Epacket pour l’envoi de vos colis. Tout le monde vous le recommandera…
 
Mais le Epacket peut aussi faire peur à certains. Il y a trop d’inconnues. C’est pas clair :
 
Parce qu’on ne sait pas vraiment ce que c’est. Si vous faites une recherche pour tracker votre colis Epacket, vous vous rendrez compte que la plupart des sites ne fonctionneront même pas.
 
Et puis si vous essayez de rechercher le transporteur « Epacket », là aussi aucun résultat. Parce qu’Epacket n’est pas un service de colis Express comme DHL ou UPS. C’est un type de colis.
 
C’est pourquoi, avant de parler des avantages du Epacket (et surtout des conditions pour pouvoir envoyer et avoir le suivi de vos colis), il faut que nous définissions rapidement ensemble ce qu’est le « Epacket », concrètement.
 
Un colis Epacket, c’est un colis répondant à certaines conditions (que nous évoquerons plus bas) qui est traité par les postes de deux pays de manière optimisée, suite à un accord commun destiné à favoriser le commerce en ligne.
 
Ceci explique en passant pourquoi certains pays ne peuvent pas profiter de la livraison en Epacket :
 
Epacket est disponible, entre autres, en France, en Belgique, en Suisse, au Canada…
 
Vous êtes en France et faites vos achats sur AliExpress? OK, vous pouvez vous faire livrer en « Epacket » via les postes chinoises et française, de manière optimisée…
 
De manière optimisée ?
 
Qu’est-ce que ça veut dire « de manière optimisée »?
 
Ca veut dire que votre colis sera mieux suivi, et surtout bien plus rapide que si vous l’envoyiez en colis normal par la même poste.
 
Un colis normal peut mettre jusqu’à 8 semaines avant d’arriver à destination.
 
8 semaines, c’est long.
 
Très long.
 
Un colis Epacket mettra maximum 30 jours. Deux fois moins de temps (presque, en fait c’est 1,86 fois moins de temps, mais j’ai arrondi pour pas vous saouler comme je suis en train de le faire maintenant)
 
Et encore, il n’est pas rare de les voir arriver en 7 jours seulement (ah ouais quand même !)
 
Mon record personnel : 4 jours.
 
Aussi rapide que DHL !
 
Génial, me direz-vous (et vous auriez bien raison de me dire génial, c’est vraiment génial quoi! Sapristi.)
 
Mais vous allez vous rendre compte que certains produits sur AliExpress (ou autres sites chinois hein, vous avez compris) ne proposent pas ce service.
 
Pourquoi ?
 
Bonne question, jeune padawan.
 
Deux cas de figure :
 
– Premier cas, le plus fréquent : le fournisseur n’a tout simplement pas ajouté l’option à la liste des types de livraison possibles. Envoyez-lui un message si le produit répond aux conditions Epacket, et il le rajoutera surement (parce que c’est aussi un très bon argument de vente pour lui, Epacket c’est pas cher, et très apprécié des acheteurs)
 
– Deuxième cas, le produit n’est pas éligible.
 
Parce qu’il y a des conditions pour pouvoir expédier un colis en Epacket.
 
J’avais dit qu’on évoquerait les conditions (souvenez?).
 
Allons-y :
 
Afin d’optimiser leur service, les postes ont bien du exclure du système les colis qui pourraient poser problème : ceux qui sont surdimensionnés, ceux qui sont trop lourds, et ceux qui sont trop complexes à la douane.
 
Il y a donc trois conditions pour faire face à ces trois problèmes :
 
– Les dimensions du colis ne doivent pas dépasser 60x90cm
 
– Le poids du colis ne doit pas dépasser 2kg
 
– La valeur du colis ne doit pas dépasser 400usd
 
Et voila, vous savez tout.
 
Enfin presque, reste la problématique du suivi des colis.
 
Pour suivre un colis Epacket, deux sites sont recommandés :
 
 
 
J’adore le second, mais le premier est celui qui sera lié dans votre liste de commandes sur AliExpress.
 
Maintenant vous savez tout… Enfin…
 
Sauf peut être…
 
Comment vos achats en Chine peuvent vous permettre de gagner de l’argent. Comment lancer votre propre business…
 
En revendant (par exemple hein) les produits dans votre pays de manière optimisée. Avec une boutique en ligne…
 
Le genre de trucs dont je parle dans cette vidéo quoi :
 
 
Bon visionnage 😉

Vous avez peur de vendre ?

Un de mes inscrits à la formation Shopify QUICKSTART me dit qu’ils ne veut pas vendre tout de suite, qu’il préfère d’abord éduquer son audience dans sa thématique, les aider gratuitement.

Ils veut faire ça alors qu’ils a des produits qui font « woaw ».

Un produit qui fait « woaw », c’est quoi ?

Vous savez, le genre de produit qui change la vie des gens, et qui les pousse après coup à vous envoyer des messages pour vous dire à quel point ils sont contents de se l’être procuré ?

C’est ça, ce que j’appelle un produit qui fait « woaw »

Vous en avez aussi?

Si oui, vendez le.

Jour après jour, semaine après semaine, parlez-en.

Vendez dans chaque contenu, chaque statut facebook, chaque vidéo, chaque email.

Ne pas vendre, ce serait priver votre audience de la possibilité d’avoir un produit qui répond à leur besoins.

Ce serait les priver d’un produit qui pourrait améliorer leur quotidien.

Ne pas vendre, ce serait égoïste de votre part.

Vendez :

https://youtu.be/KifUgSHCYhQ

Trouver un produit rentable (serez-vous « une boutique de plus », ou celle qui fera la différence?)

Trouver un produit rentable prend du temps.

Trouver un produit rentable sans méthode, juste au feeling prend ENCORE PLUS de temps.

Je suis dans l’import depuis beaucoup d’années maintenant.

Mais jamais je ne me suis considéré assez expérimenté pour traiter la recherche de bons produits simplement sur une intuition.

En réalité, j’ai un plan que j’essaie d’appliquer, ou plutôt une checklist avec un certain nombre de critères.

Et plus un produit répond clairement à ces critères, plus son potentiel de vente est élevé.

Aujourd’hui, je partage avec vous 3 critères vitaux pour dire si un produit a des chances de marcher ou pas du tout :

– Vous devez trouver des concurrents directs

> Je sais, idéalement, on aimerait être les seuls au monde à vendre un produit.

Mais non seulement c’est très rarement le cas, mais en plus je vous le déconseille.

Tout simplement parce que si le produit choisi est déjà en vente ailleurs, ça veut tout simplement dire qu’il se vend !

Autrement dit, vos concurrents ont testé un gigantesque nombre de de produits à votre place et ils vous font déjà gagner un temps précieux.

– Le produit choisi doit appartenir à une niche spécifique (et si possible peu commune)

> Vous avez choisi une niche comme les chiens, le fitness ou les enfants ?

Pas simple n’est-ce pas ?

Le problème avec une niche trop large est que soit vous êtes un très gros, avec des milliers de références (toutes testées) ou soit vous êtes condamné à être une « boutique de plus » peu connue sur une thématique trop générale pour être remarqué.

Et dans le second cas, vous devrez redoubler d’efforts, de créativité et très sûrement de budget pour sortir du lot.

– Vous devez visualiser votre client idéal

> Ce critère reste le plus négligé dans le e-commerce :

Vous vendez des coques de iPhone ?

Cool, mais à quoi ressemble votre client idéal ?

Pas facile de se le représenter, n’est-ce pas ?

À l’inverse vous vendez des verres à Whisky ?

Cool (bien plus cool !), d’autant plus qu’on s’attend à avoir des hommes mûrs (quarantaine), issus de catégories socio-professionnelles plutôt étiquetées « élite », souvent attachés à 1 marque précise…

Dans l’exemple du Whisky, l’analyse montrera par exemple que d’autres segments peuvent être visés (le nombre de jeunes adultes est croissant…)

Dans tous les cas, imaginez à quoi ressemble un client idéal peut être évident (puis rapidement confirmer ou infirmer par l’analyse) OU être un travail pénible et sans fin…

VOUS AVEZ UN PRODUIT RÉPONDANT À CES 3 CRITÈRES ?

Il est donc temps de passer à la promotion.

Et pour aller plus loin, voici ma stratégie publicitaire facebook en 5 étapes pour vendre un produit rentable (en vidéo sur Youtube) :

https://youtu.be/1GZxlDV69K8

Vendre sur Shopify : ce que vous pouvez apprendre de la façon dont je vends mes formations (ça fait un long titre ça quand même)

Excellent commentaire de Emmanuel sur la chaîne Youtube :

« Bonne vidéo, comme toutes les autres, bravo et merci… le hic c’est quand meme tu donne l’impression de plus gagner de l’argent avec tes formations qu’avec shopify et le drop…ou si je me trompe, c est un complement de revenu tes formations? car à chaque vidéo tu nous renvois sur tes formations avec une belle page de capture »

Deux choses à noter :

Premièrement, quand on a un produit qui peut changer la vie des gens, il ne faut pas avoir peur de le vendre. Oui je fais du business dans l’import, oui je fais du dropshipping, mais oui je fais aussi du consulting (pour les pros) et des formations (pour les particuliers).

Dans chacun de ces business, je vends.

Ce que vous pouvez faire de ce concept dans VOTRE business :

Les produits que vous avez sélectionné sur Shopify doivent être des produits qui font « woaw », des produits qui réponde à un besoin ou même mieux : des produits qui résolvent les problèmes de vos prospects.

Si vous choisissez un produit de qualité, alors vous n’aurez pas peur de le vendre, chaque jour, jour après jour, semaine après semaine.

C’est comme ça qu’on fait du chiffre.

Deuxièmement : oui, ma stratégie de vente est poussée, et oui si vous êtes intéressé par mes formations, il faudra d’abord mettre votre adresse email dans une page de capture. Comme ça je pourrai vous recontacter et vous retargetter pour vous inciter à acheter, à passer à l’action, jour après jour, semaine après semaine.

Parce que le retargeting c’est la manière la plus efficace de vendre. Les prospects « chauds » qui vous connaissent, connaissent vos produits, ce sont eux qui sont les plus à même d’acheter. C’est logique, alors autant ne pas les laisser venir sur votre site et repartir comme si de rien n’était.

Ce que vous pouvez faire de ce concept dans VOTRE business :

La vidéo sur laquelle était ce commentaire d’Emmanuel parlait justement de la même chose : la publicité facebook et le retargeting sur votre boutique Shopify…

J’expliquais que pour mes publicités facebook et le trafic que j’envoie sur mes boutiques Shopify, plutôt que de capturer l’email, je laisse facebook capturer leur compte facebook grâce à un pixel installé sur lesdites boutiques.

Grâce à cela, je pourrai ensuite les relancer et les inciter à acheter, à passer à l’action, jour après jour, semaine après semaine, via d’autres publicités facebook ciblées spécialement pour cette audience.

La logique est la même.

Et si j’utilise cette logique dans tous mes business d’une manière ou d’une autre, c’est pour une raison tout bête :

Ça marche.

Pour en savoir plus sur comment VOUS pouvez mettre ça en place, regardez cette vidéo :

https://youtu.be/ZE2pWaOfq3o

La publicité facebook pour une boutique e-commerce, efficace ou pas ? (Spoiler : ça dépend pour qui !)

J’ai reçu hier un message d’un abonné à la newsletter me disant :
 
« La publicité facebook, c’est de l’argent jeté par les fenêtres. J’ai essayé, c’est impossible. J’ai dépensé 500 euros pour aucun résultat. J’ai eu des centaines de likes sur mes pubs, pas mal de visiteurs, mais quasiment aucune vente. »
 
Suite à ça, il a décidé d’arrêter la pub facebook. Et de ne plus jamais en refaire, malgré mes recommandations.
 
Tant pis pour lui (c’est son choix hein, après tout).
 
Tant mieux pour vous :
 
La publicité facebook fonctionnant comme un système d’enchères, si les gens qui ne savent pas l’utiliser s’en vont, nos publicités rentables le seront encore plus.
 
C’est un peu égoïste comme réflexion ça, non?
 
Complètement.
 
Le business c’est pas un truc de bisounours, on est là pour faire des euros, on est là pour être les meilleurs et dominer le marché.
 
Vous êtes là aussi pour ça, n’est-ce pas?
 
Bon, bien sûr, même si je suis égoïste en business, j’ai tout de même un peu de compassion pour lui. Au final, c’est pas tellement sa faute. Il n’avait pas la méthode, il ne connaissait pas les concepts clés de la publicité facebook.
 
Par exemple ces deux concepts très simples :
 
1. Si tu veux que ta publicité fonctionne, il faut déjà avoir un site qui propose des produits prêts à être vendus, avec un marketing optimisé et des appels à l’action clairs.
 
Sinon, envoyer du trafic c’est comme de rajouter sans cesse du bois dans la cheminée alors qu’il n’y a pas de feu :
 
Ça chauffe pas.
 
Est ce que c’est la qualité du bois qu’il faut blâmer, ou le fait qu’il n’y avait pas de feu/braises initialement dans le foyer?
 
2. Avoir une stratégie claire, orientée vers des appels à l’action, pour vos publicités facebook :
 
– Une pub pour l’engagement? OK, mais on la coupera rapidement dès qu’on aura suffisamment de « preuve sociale » sur le post en question. C’est facultatif, on revient dessus dans le point suivant :
 
– Une pub pour le trafic? OK, mais on la couplera rapidement avec une pub de retargeting orientée vers les conversions parce que le but c’est pas juste d’avoir des likes et des visites. C’est d’encaisser des Zorro, sapristi !
 
Et le tour est joué, quelques tests de variantes et quelques tests de segments, et on commence à comprendre ce qui est rentable. Et ce qui ne l’est pas.
 
Ça a l’air assez compliqué dit comme ça, mais en fait c’est très facile. J’explique CHACUNE de ces étapes (même les étapes du concept 1) dans la formation QUICKSTART.
 
Je parle justement de la pub facebook dans cette vidéo :
 
 
P.S. : Ne laissez pas ceux qui ont échoué vous plomber avec leurs histoires, regardez plutôt ceux qui ont réussi, et essayez par vous même.